Une solution par branche qui rassure · vendredi 13 mai 2022

Protection juridique, allègement du fardeau administratif et réduction des coûts : telles sont les promesses de la SAD, la solution par branche. Elle aide les entreprises à mettre en œuvre la directive CFST 6508 relative à la sécurité au travail et à la protection de la santé, qu’il est légalement obligatoire de respecter. 

«Notre adhésion à la SAD repose sur notre engagement visant à garantir des conditions de travail sûres et saines ainsi que sur notre volonté de respecter les prescriptions au quotidien», explique Stephan Mabica, Operations Director chez Euromaster Suisse. Il souligne toutefois que cette adhésion ne se substitue pas à une culture d’entreprise axée sur la sécurité ni à une direction qui considère la sécurité comme une priorité absolue. Euromaster mise sur de nombreuses mesures permettant d’implémenter la sécurité au quotidien. La solution par branche SAD permet notamment à quelque 3000 entreprises affiliées d’accéder à l’outil en ligne «asa-control», qui contient les dix éléments d’appréciation des risques du concept ASA obligatoire ainsi que des check-lists spécifiques à la branche. Les tâches organisationnelles de l’entreprise sont considérablement réduites grâce à de tels modèles. L’outil répond en même temps à l’obligation de documentation prévue par la loi. «Cet outil en ligne a également été un élément important qui nous a incités à opter pour cette solution par branche», explique M. Mabica. «La possibilité de gérer les informations relatives à la sécurité de manière centralisée permet de mieux les organiser, de les tenir à jour et d’y accéder à tout moment.» 

La SAD a été créée pour des entreprises de toute taille de la branche automobile et des deux-roues. Euromaster est devenue membre avec tous ses sites suisses, chaque succursale y étant inscrite. Comme l’entreprise est un réseau national qui opère dans plusieurs langues, elle a besoin d’une bonne organisation et de suffisamment de ressources internes pour assurer une sécurité maximale au travail. M. Mabica explique que l’entreprise a confié la responsabilité de la solution par branche aux chefs de zone, c’est-à-dire à ceux qui dirigent plusieurs succursales. L’implémentation n’est pas encore entièrement achevée. «Concevoir l’outil de manière à ce qu’il corresponde à notre environnement prend du temps», explique-t-il. Il est néanmoins utile que les instruments de la SAD aient été conçus pour le domaine d’activité de l’entreprise. «Nous pouvons ainsi nous concentrer sur la mise en place des informations spécifiques à notre entreprise.» D’après lui, il est rassurant de constater que la solution par branche provient de l’UPSA. «Nous sommes ainsi certains que les exigences légales spécifiques à notre domaine d’activité sont satisfaites de manière efficace», déclare M Mabica. Celui-ci recommande également aux autres entreprises d’y adhérer. L’aspect «clé en main» de l’outil l’a particulièrement convaincu. 
  
Adhésion à la SAD: Apprenez-en plus ici!

La solution par branche accompagne les entreprises du secteur automobile et des deux-roues dans la mise en œuvre de la directive CFST 6508. Le respect de cette directive n’est pas facultatif, mais obligatoire. La SAD fournit des outils actuels nécessaires à sa mise en œuvre, tels que des check-lists spécifiques à la branche, des cours et l’outil en ligne «asa-control». Les garagistes ne doivent pas négliger la sécurité au travail et la protection de la santé, et peuvent s’inscrire sur safetyweb.ch. Les membres d’une association de l’organisme responsable bénéficient d’une remise de prix de 25 % sur les frais d’adhésion.